Toutes ces femmes

30 Mar

Il y a en moi toutes ces femmes. Il y a en moi toutes ces femmes qui m’habitent, et qui font de moi celle que je suis, celle que j’ai été et celle que je serai.

Je suis la femme qui écrit ces lignes. Je suis celle qui peignait il y a 20 ans et qui peindra peut-être de nouveau dans 20 ans. Je suis la carriériste ambitieuse, et la paresseuse en robe de chambre.  Je suis cette voyageuse en mal d’ailleurs.  Je suis celle qui ose. Je suis celle qui a peur.  Je suis celle qui vous approche, cachée derrière son appareil photo. Je suis celle qui vous fuit, glacée par sa timidité. Je suis une tête de cochon. Je suis la femme émerveillée par la beauté du monde.  Je suis la promeneuse perdue dans ses pensées qui ne vous voit pas. Je suis cette cycliste sur sa vieille bécane. Je suis l’ado rebelle allergique à l’autorité. Je suis la sage fillette de banlieue.  Je suis la solitaire qui se terre dans son divan. Je suis la jet-setter qui court les 5 à 7. Je suis un success story. Je suis un désastre.  Je suis la citadine branchée, et je suis aussi la femme des bois. Je suis celle qui ne perd jamais le sourire. Je suis celle qui bouillonne. Je suis la dormeuse aux rêves étranges, et l’insomniaque qui n’arrive pas à calmer le flux de ses pensées. Je suis l’amante passionnée. Je suis la fille modérée. Je suis la blogueuse qui vide ses tripes devant vous. Je suis la femme pudique qui ne se révèle pas. Je suis la blonde tolérante. Je suis l’éternelle insatisfaite. Je suis votre amie, celle qui ne vous mentira pas.  Je suis votre fille, celle qui vous taira ses angoisses. Je suis votre soeur. Je suis la douceur incarnée. Je suis une bitch.  Je suis cette amoureuse sans amoureux et cette mère sans enfant.  Je suis la fée marraine.  Je suis l’ex.  Je suis la future.

Il y a en moi toutes ces femmes. Et tant d’autres encore. Ces femmes qui se soutiennent et souvent se déchirent. Ces femmes que j’aime, toujours, et que je déteste, parfois. Ces femmes dont les voix m’emplissent la tête. Ces femmes que je ne cesse de découvrir, et avec lesquelles j’apprends à vivre. Ces femmes en quête de bonheur et d’absolu. Toutes.

Je suis toutes ces femmes.

Publicités

2 Réponses to “Toutes ces femmes”

  1. Marie-Julie Gagnon mardi 30 mars 2010 à 20:37 #

    Et tu es toi, dans toutes ces «elles».

    • drousse mardi 30 mars 2010 à 21:03 #

      Un plâtre sur ma journée et du courage! Ton écriture est subblime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :