Un lac gelé

2 Jan

Nous marchons dans la blancheur d’un lac gelé. De fins flocons tombent mollement. Derrière nous, nos pas marquent la neige, comme la plume s’enfonçant dans le papier. Notre passé nous suit à la trace.

Au milieu de ce lac gelé, un ami et moi réinventons nos vies. Nous partageons nos bons et mauvais coups de l’année qui s’achève, nos blessures, nos apprentissages. Ai-je tenu ma résolution d’être plus présente? Je le crois. Pas assez, jamais assez, mais j’ai vraiment fait des efforts pour ne pas me laisser submerger par mes angoisses, de vains regrets ou des rêves impossibles. J’étais ici. J’étais maintenant. La plupart du temps. Doucement, 2009 glisse dans nos souvenirs.

Devant nous, rien pour nous montrer le chemin. La surface immaculée nous offre son immensité. Je cligne des yeux, éblouie par tant de blancheur. Seules quelques îles dessinent des taches sombres à l’horizon. Un lac gelé comme une page blanche où écrire mon histoire.

Nous nous projetons déjà dans 2010, partageant nos désirs et nos rêves, mais aussi nos peurs. Je pense à l’année à venir, étourdie par tant de possibles, craintive devant l’inconnu, mais grisée par lui. J’avance.

Le moment présent est un entre-deux, 2009 est désormais derrière nous, 2010 est droit devant. Un instant de réflexion, un temps d’arrêt dans une course folle. Le silence d’un lac gelé, loin de la frénésie de la ville et de nos vies.

Nos pas nous ramènent lentement vers la rive. Ils connaissent le chemin. Nous retrouvons la route de campagne. Du haut de la montagne, la fumée s’échappant de la cheminée nous indique la direction à prendre, telle la lumière d’un phare. C’est ici que sont votre famille, vos amis. Ils vous attendent. Revenez.

C’est ce que je vous souhaite pour 2010. Un lac gelé sur lequel réinventer votre vie. De nouveaux horizons à explorer. Un ami qui marche à vos côtés. Des soirées près du feu avec ceux que vous aimez.  Bonne année.

Publicités

6 Réponses to “Un lac gelé”

  1. Androusse samedi 2 janvier 2010 à 18:08 #

    A 18 ans on rêve de réinventer le monde…maintenant on concrétise plus minimalement mettons mais surement. Des p’tites choses qui font toutes la différence!

    Mon lac a fondu en décembre, je nage en plein dedans 🙂

    Merci encore pour tes écrits

  2. Marie-Julie Gagnon samedi 2 janvier 2010 à 20:26 #

    Bonne année à toi aussi! Mais, heu, crois-tu qu’on peut changer le lac gelé par du sable blanc, genre? 😉

  3. Androusse samedi 2 janvier 2010 à 20:50 #

    Marie..chutt hihi

  4. Un Monde Ailleurs mercredi 6 janvier 2010 à 06:53 #

    Joli… Cela me fait penser aux artistes qui dessinent sur du verre en jetant une petite poignée de sable avant d’y tremper le doigt pour ébaucher des silhouettes, des paysages,…

    Excellente année également !

    🙂

  5. Paula mercredi 6 janvier 2010 à 19:32 #

    J’aime cette image… Merci.

  6. barbier vendredi 8 janvier 2010 à 04:17 #

    c’est bien écrit…très poétique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :