Il était une fois des gens heureux

28 Déc

Un homme chante dans le métro. Il était une fois des gens heureux. On ne peut rester insensible à cette chanson, non? Moi, elle me vire à l’envers chaque fois. Je regarde l’homme. Il me sourit. Je lui retourne son sourire. Je me dis que je devrais lui donner de l’argent. Mais les gants, mais le sac qu’il faut tenir d’une main, mais le portefeuille au fond de l’autre sac, mais la foule qui ne s’arrête pas, qui pousse et aspire. Je me retrouve sur l’escalier roulant. La voix touchante m’accompagne. En haut de l’escalier, une femme tend la main. Une dame asiatique, petite, fripée. Elle flotte dans son manteau élimée. Sa tuque trop grande tombe sur ses yeux vides. Je cherche son regard. Il est absent. Je me dis que je devrais lui donner de l’argent. Mais les gants, mais le sac qu’il faut tenir d’une main, mais le portefeuille au fond de l’autre sac, mais la foule qui ne s’arrête pas, qui pousse et aspire. Je me retrouve dans la rue. Et je me sens terriblement mal.

Publicités

Une Réponse to “Il était une fois des gens heureux”

  1. Marie-Julie Gagnon lundi 28 décembre 2009 à 22:11 #

    Il y a toujours un mais… Mais dis-toi qu’on est plusieurs à se sentir ainsi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :