Pourquoi partir (2)

12 Jan

Gaza. Les morts, les innombrables blessés, la terreur, la haine, la cicatrice béante qui ne se refermera jamais, un conflit complexe et terrible. Les images me bouleversent, les récits me laissent perplexes, et ce sentiment d’impuissance, une fois de plus…

Mais je ne comprends pas tous les enjeux de ce conflit, l’histoire derrière celui-ci. Je suis consciente que j’ai beau compatir de tout mon coeur avec la douleur des victimes de cette guerre insensée, je ne la ressens pas dans mes tripes… Mais lorsqu’une catastrophe s’est une fois de plus abattue sur le Myanmar, lorsque j’apprends qu’un traversier a fait naufrage en Indonésie, lorsqu’un drame se déroule au Népal ou dans un autre pays que j’ai visité, où j’ai fraternisé avec les habitants, joué avec les enfants, alors cela me concerne, moi, personnellement. Je parcours compulsivement les sites d’information à la recherche de plus de détails, je pleure sur les images du malheur, je tente d’aider comme je peux… si peux. Et je constate qu’il en est de même pour les gens qui m’entourent. De par mes récits et mes photos, ils ont l’impression de connaître un peu ces pays, leurs habitants, et sont ainsi plus sensibles à leur malheur.

C’est aussi pour cela qu’il faut partir, pour abolir les frontières, pour tisser des liens, pour devenir plus humains.

Publicités

3 Réponses to “Pourquoi partir (2)”

  1. Marie-Julie Gagnon mardi 13 janvier 2009 à 23:28 #

    C’est un conflit tellement complexe que même en l’étudiant sous toutes ses coutures, on a l’impression de ne rien y comprendre. Quant au voyage, je suis tout à fait d’accord. Voir du pays élargit à la fois nos horizons et rapetisse la planète. Notre planète.

  2. Soi mercredi 14 janvier 2009 à 10:34 #

    Sentiment d’impuissance!!! Avez-vous un sentiment de puissance???

  3. Corinne vendredi 20 février 2009 à 19:10 #

    Comme toi, je me sens plus « concernée » par les tragédies qui frappent des pays et régions où j’ai voyagé, que j’ai aimés. C’est « humain » comme réaction. Et je fais comme toi, dès que j’apprends la nouvelle, je cherche des infos partout…

    Indéniablement, le voyage rapproche, favorise l’empathie, la compassion, la tolérance. Une bonne raison, s’il en fallait une, de continuer de voyager.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :