Pendant ce temps…

16 Juin

Il fallait que j’écrive un premier message pour me sentir mieux, pour revenir. Quand j’ai commencé ce blogue, je m’étais pourtant promis d’y venir quelques fois par semaine, au moins. C’est vrai, je prétendais « à tous les jours », mais je savais bien que je n’y arriverais pas toujours. Mais un si long silence? Ça, jamais. Qu’est-ce qui explique ce silence?

Un gros minet qui se fait couper la queue, une vie sociale mouvementée, le soleil, le temps qui file, les plantes qui poussent, S* qui m’offre un verre sur le balcon, le travail qui prend toute la place, les balades à vélo,  un rhume, une amie qui réclame ma présence…

Il y a tant de raisons de ne pas être ici, devant cet écran, à taper sur le clavier des mots qui ne seront pas lus… ou si peu. J’ai toujours voulu écrire, et je ne l’ai jamais fait… ou si peu… Parce qu’il y a toujours la vie qui passe à côté, qui m’interpelle, qui me fait la cour. Et je flanche. Je ne veux pas observer, je veux plonger. Je ne veux pas regarder, je veux dévorer.

Mais je suis là, je suis revenue. Et je reviendrai, encore et encore.

Publicités

Une Réponse to “Pendant ce temps…”

  1. Johna570 lundi 4 août 2014 à 19:32 #

    I genuinely enjoy studying on this website, it holds good content. Never fight an inanimate object. by P. J. O’Rourke. bkabecdedaek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :