Archive | 18:49

Une histoire birmane (4)

7 Mai

Je continue le récit d’un voyage dans un pays aujourd’hui dévasté. Récit amorcé ici… Je ne sais que faire d’autre, alors je me souviens.

**********

27 et 28 octobre 2007. La rivière Kaladan nous ramène à Sittwe sans encombre. Les bonzes semblent avoir déserté la ville. À l’entrée d’un monastère, des militaires montent la garde près de barricades surmontées de barbelés. Ailleurs dans les rues, rien ne nous rappelle les événements violents du mois dernier. Petits et grands s’amusent follement à lancer des pétards sur notre passage. Le lendemain matin, sur le toit de notre hôtel, nous attendons le lever du soleil en écoutant un concert assourdissant d’oiseaux. Nous nous dirigeons ensuite vers le marché aux poissons. Ça grouille de monde, nous sommes assaillis par les odeurs, les cris fusent, nos pieds glissent sur le sol détrempé, le soleil tente de percer à travers les étals, les hommes nous dévisagent, les femmes nous sourient. Penchées derrière leurs édicules, des femmes préparent le déjeuner traditionnel birman pour leurs clients assis sur de minuscules chaises en plastique. Des hommes transportent des charges incroyables de bambou, de canne à sucre, de ciment, de bois, de charbon. Le marché, le cœur de la ville.

Des grosses filles en caleçons

7 Mai

Marie-Julie, qui tient l’excellent blogue Taxi-brousse, s’esclaffait il y a peu qu’un internaute ait trouvé son blogue en recherchant « une urinette flexible ».

Eh bien, Marie-Julie, moi, c’est en cherchant « des grosses filles en caleçons » qu’on m’a trouvée!

Je tiens à préciser deux choses:

1. Je ne suis PAS grosse.

2. Je ne porte pas de caleçons, moi. Je porte des bobettes, qu’on se le tienne pour dit.

Non mais…

Sérieusement, j’imagine que l’internaute a dû aboutir sur ce billet. J’espère qu’il n’a pas été trop déçu. 😉