Une histoire birmane (2)

6 Mai

Je continue mon histoire

24 octobre 2007. Première journée au cœur de la Terre d’or. De Sittwe, à l’extrême ouest du pays, un bateau doit nous amener à Mrauk U. Un trajet qui devait prendre cinq heures se métamorphose en une croisière de neuf heures. Le moteur crachote une fumée nauséabonde et menace de mourir à chaque instant. Nous nous arrêtons donc à un village riverain pour permettre à notre équipage d’effectuer les réparations nécessaires. À la nuit tombée, la musique pop envahit le patelin plongé dans le noir alors que, du temple de l’autre côté de la rivière, des haut-parleurs diffusent des paroles de prière. Le tout crée une joyeuse cacophonie. Nous repartons. La lune et son reflet nous accompagnent. Le ciel est clair, la brise, fraîche. Nous croisons des pêcheurs solitaires, ombres silencieuses dont on devine à peine la silhouette accroupie sur la barque. Au loin, des bateaux nous offrent un spectacle digne de Noël avec leurs lumières clignotantes tantôt blanches, tantôt rouges ou vertes. De la rive, une lanterne lumineuse s’élance vers les étoiles. Cette soirée aura été tout simplement magique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :